Coup de coeur

COUVIN (1ère partie)

Couvin est aux portes des Ardennes, une petite ville proche de la frontière française (Rocroy) que j'ai découvert en y résidant durant un an et demi. Le style est ardennais, la ville est un passage touristique qui permet d'aller vers de jolis endroits, et les motards de toute nationalité en sont friands. Proche de la ville, il y a une reserve d'eau appelée Ry de Rome, cet endroit est bien connu des habitants, on y accède en prenant la direction de la France (Rocroy) et en tournant à gauche au niveau de la chapelle. Route très sinueuse et dangereuse l'hiver. Cet endroit est resté très naturel, on peut se promener autour de ces réserves d'eau, une balade qui dure plus d'une heure et demi où on met ses sens en eveil, l'odeur de la terre mouillée, des feuilles, la couleur de la nature changeante au gré des saisons, et surtout, le calme absolu.

La ville a ses comodités, le train Couvin Charleroi, les deux grandes surfaces GB et Match, et des discounts un peu plus loin.. Mais pour un amoureux de la nature, on peut s'évader facilement du tumulte de la circulation en prenant le chemin qui est proche de la Poste, çà grimpe raide, on accède ainsi à une étroite route rarement fréquentée que j'ai nommé: "le chemin des vaches", qu'on pourrait aussi appelé "des moutons" mais il fallait bien lui trouver un nom. Cette route mène à Pesche, autre village, et au sommet de ce trajet on peut contempler les collines qui cernent la ville de Couvin, le pays des collines et si sympa l'été. La nature est préservée, on peut voir bien entendu les corbeaux (espèces protégées) mais parfois aussi des rapaces qui tournent haut dans le ciel. Si on ne veut pas aller jusqu'au village voisin, on peut bifurquer un peu après le dépot de bois (sur la gauche) des sapins abattus et retourner vers la ville, c'est un autre chemin agréable, on longe une ferme, il y a une forte odeur de purin (attention aussi où l'on met les pieds!) et avant cela on voit un pauvre cheval un peu maigre, ici c'est la campagne, on se plait à s'y perdre, surtout par les premiers jours de printemps... Même si on a tous connu çà durant notre enfance, on aime voir renaitre la vie dans les champs, l'orge et le blé, puis le maïs. En observant les oiseaux, les papillons, on est attentif à la nature, à ses bruits, à ses odeurs, et on observe parfois un écureuil, un lapin, et même des cerfs, la campagne et les bois ont leurs vies qu'il faut savoir observer.

Couvin est un havre de paix, de tranquilité, c'est le meilleur souvenir de résidence depuis que je demeure en Belgique, jamais je n'oublierai la ville et ses habitants.

14 votes. Moyenne 4.21 sur 5.

Commentaires (1)

1. nicolas 26/08/2009

je ne connais pas cette commune, on dirait que c'est joli à voir, et c'est pas loin de la France. je pense que nous irons un jour en passant

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 27/10/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site