Un air de vacances

Bientôt la fête nationale, en tant que français je vois cela avec une semaine de décalage, et cette année encore je vais entendre deux fois les pétards et le feu d'artifice, car il semblerait que ma bonne ville de Tournai organise quelque chose ce jour là. L'an passé j'habitais en frontière et je voyais les bouquets illuminés depuis ma fenêtre alors que seule la frontière imatérialisée me faisait encore penser que je n'étais plus en France. Chaque année je regarde le discours du roi, et je m'abstiens de regarder la garden party de l'Elysée, car je me sens bien en Belgique. Cette année est politique, on a eu les élections régionales et européennes, mais il se passe aussi des choses entre deux frontières, par exemple dans ma ville, il y a une coopération sur trois villes, Kortrijk (courtrai), Tournai (Doornik) et Lille. Il est question notamment d'améliorer le transport SNCB, SNCF pour la liaison Lille Tournai, un doublement des fréquences des trains et une diminution du prix du billet ou de l'abonnement "trampoline" d'ici début 2010. Un projet d'amélioration est aussi évoqué pour la liaison Doornik (Tournai), Kortrijk (Courtrai), avec pour objectif de dynamiser l'Eurométropole des trois villes. A l'échelle du pays, il faut bien se rendre à l'évidence que la crise économique est incontournable et freine donc les projets les plus audacieux. Mais c'est le cas de tous les pays développés, et la réponse devrait être dans un premier temps une coordination des stratégies économiques à l'échelle européenne, en harmonisant les taxes notamment, mais aussi l'imposition.

Il y a huit jours, ce fut l'étape Maastritch, la ville frontière hollandaise avec la Belgique. Dans le cadre du billet promotionnel de la SNCB, ce fut possible à bas coût d'aller dans la bonne ville où tomba d'Artagnan lors du siège de la ville, mais plus récemment où fut scellé le traité du même nom en 1992, acte d'une grande importance donnant un élan à la conctruction européenne, même si l'on peut regretter que cette europe soit avant tout l'europe des échanges commerciaux avant d'être l'europe des peuples. Donc, cette ville jouxte la frontière de notre royaume. Il y a surtout des églises à visiter, sinon c'est le shopping qui règne ici, une ville à voir, mais bon, je pense que Tongres mériterait plus le détour, c'est un point de vue personnel. Pour se rendre à Maastritch depuis Tournai, il faut compter environ 3 heures de train, on traverse le pays d'ouest en est, c'est assez long. Mais le retour peut se faire par Brussel Zuid, il faut changer de train trois fois.

L'été est là, pas le soleil, c'est assez courant sous nos lattitudes, mais bon, il y a en Belgique chaque année des festivités, et cette année encore, la fête médiévale, avec personnellement un dilemme, entre deux villes, La Roche-en-Ardenne ou Bouillon, je pencherai pour la seconde par fidélité, mais rien n'est encore arrêté malgré la programmation sur l'agenda.

Bonnes vacances à tous(tes) et avant tout, bonne visite du royaume de la Belgique si vous venez d'ailleurs

D'Artagnan Maastritch Courtrai Eurométropole fête nationale Belge

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site