De De Panne à Knokke

De Panne à Knokke

100 1823

Img 20171220 122511

La côte Belge s'étend de la frontière française à la frontière hollandaise, reliée par un tram pour les personnes qui souhaitent la faire en une journée par exemple. Pour ma part j'ai adoré Knokke, pour plusieurs raisons. Knokke jouxte la frontière hollandaise qu'on peu entrevoir depuis la plage, mais c'est difficile à franchir car il y a un petit chenal, cela semble inaccessible et pourtant on aperçoit une petite cité côtière hollandaise à l'oeil nu, si accessible et si lointaine à la fois. Kokke a une jolie promenade de front de mer, il vaut mieux aller à droite, vers la zone natuelle protégée, car plus on avance, plus on est les seuls piétons qui osent faire le chemin. On trouve beaucoup de cyclistes, il faut franchir quelques kilomètres mais cela ravigote, on sent le vent de la liberté. Les gens sont calmes, on voit beaucoup d'enfants, des personnes âgées, mais pas de bruits inutiles, elle est bien différente de Blankenberge qui regorge de jeux attractifs pour les enfants ou de terrasses de cafés restaurants, là bas c'est pas comme à Knokke, on est sans cesse entouré. Knokke c'est une ville propre, jolie, et aller de la gare vers la mer est très agréable car sa rue commerçante est très aérée. Si vous voulez boire un petit café, ce n'est pas à la française et c'est tant mieux, on a le droit a un plateau, une petite fiole de lait, un biscuit, et ce qui semble étrange et si agréable à la fois, une mousse au chocolat à la liqueur, je ne sais si c'est exactement cela, mais c'est le souvenir que j'en ai.

OOstende est la seconde ville dont j'ai déjà dit qu'elle faisait partie de mes coups de coeur. On sent la ville maritime, la gare se situe à côté du port, il y a un trafic important comme les ferries, mais si on se promène le long des quais, on sent l'activité de la mer, il y a çà et là des échopes où l'on vend des produits de la mer, et les gens dégustent des fruits de mer dans une sorte de soupe chaude, c'est assez surprenant. On peut passer entre les échopes et aller vers la plage, on voit les bateau et un peu plus loin la jetée et l'entrée du port. Le bord de mer est une longue promenade, c'est plus étouffant que Knokke mais moins que Blankenberge selon moi. De l'autre côté de la gare, on peut voir un voilier ancien, visitable, il se trouve pas loin de l'enseigne Delhaize, un endroit obligé si vous voulez vous ravitailler. Oostende a les hôtels les moins onéreux de toute la côte, c'est de plus conviviale, surtout les petits hôtels, c'est une destination à faire, à mi chemin entre la Hollande et la France.

Blankenberge, j'y sois allé plusieurs fois, on souffre de l'étouffement des constructions qui longent la promenade du front de mer, c'est aussi un endroit très fréquenté, la promenade grouille l'été et il n'y a pas moyen de s'aérer, alors on peut quand même s'évader un peu, en allant vers le port, on le contourne et on rejoint l'autre digue, avant de l'emprunter, il y a un sentier qui démarre qui pied d'un restaurant de plage, un endroit qui aide à la tranquilité tout en profitant du beau temps.

De Panne (La Panne), comme je n'y suis allé qu'une fois j'ai peu de chose à en dire, en fait c'est la destination des français du nord, comme elle est frontalière avec Bray Dune (France), je n'ai pas trouvé cet endroit merveilleux, et c'est un peu compliqué depuis le train d'atteindre la plage. Ceci dit, depuis De Panne, quand on est Belge, on va en France par la plage et on atteint Bray Dune facilement.

12 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Commentaires (1)

1. Baudoin (site web) 05/09/2009

[b][/b]Un petit village calme, avec plage familiale:
Wenduine.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 22/12/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×