La Belgique terre de contraste

Faire un billet régulier n'est pas toujours facile, tous le monde connait les difficultés politiques actuelles de la Belgique, ce pays connu pour son compromis est dans une passe difficile, et on en voit pas le bout. C'est un pays de contraste, la neige au sud et le ciel changeant maritime au nord, trois langues officielles, une population multiculturelle et la capitale de l'Europe des institutions, qui amène quotidiennement des étrangers de la communauté, intégrés plus ou moins mais qui aiment Bruxelles. Quand revient le beau temps, on a envie de retourner vers l'air vivifiant de la côte flamande. Les flamands n'ont pas dans leurs quotidiens,de comportements différents des autres Belges, les plaques numéralogiques sont bien rouge et on est naturellement toujours en Belgique. Mais c'est en passant du sud au nord que les constrastes se révèlent. Les vélos un peu partout, la propreté des trottoirs, le calme dans les trains, le plus souvent, et le commerce très présent, même sur les plages. Le sud est si différent, rien à voir cependant entre le Hainaut et le Luxembourg (province), les gens ne sont pas les mêmes, les premiers sont proches des picards, des ch'tits, et les second ont un tempérament ardennais. Pourtant tout ce peuple qui est parfois cosmopolite dans les grandes villes, à toujours su vivre ensemble, et c'est le cas aussi des germanophones. Depuis 2007, rien ne va vraiment, et c'est triste de le constater. Si on pouvait relier les régions par des échanges, supprimer des barrières comme les provinces et redonner un peu de coeur au pays, on pourrait retrouver les contratses naturels d'un pays. Après tout, la France n'a rien de commun entre le nord et le sud, l'est ou l'ouest. Certaines régions sont pauvres, d'autres riches, et il existe cependant, encore pour le moment, une certaine solidarité.

Un pays est fort de sa diversité, il est fort dans son compromis, et c'est à espérer que la Belgique saura surmonter sa crise qui dure depuis trop longtemps.

En attendant, une petite balade à knokke vous montrera qu'on vit bien en Flandre, et il y a de plus en plus de français, et de francophones comme touristes donc le brassage est là, un petit effort chez nos politiques s'impose.

Flandre france hainaut Province de Luxembourg ch'tits germanophone crise belge multiculturel compromis belge ardennais knokke

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site