Limbourg

Retour en France

Plus de deux mois après, la Belgique est toujours présente en moi, parce que je ne me sens plus vraiment comme j'étais avant de quitter mon pays d'origine, je suis attaché à ce pays que j'ai sillonné en huit ans. J'ai vu deux fois le nouveau roi, à Arlon où je résidais, puis à Bruxelles pour son intronisation en juillet dernier. Quand je pense au pays, je ne vois pas d'un côté la Flandre et de l'autre la Wallonie, non. C'est un même pays aussi différent que peuvent l'être les régions de France du nord au sud. On peut admettre que la Flandre dispose d'un atout favorable, l'accès à la mer. je vous conseille d'utiliser le tramway qui longe la côte, peu confortable mais pratique, il relie les quelques 80 Km de plage et permet de visiter les petites stations moins connues. J'ai souvent dit ma préférence pour la ville de Knokke, elle est frontalière à la Hollande, ici on peut se promener à pied  avec l'air du large ou faire un peu de vélo. C'est étonnant ce qu'on peut faire comme distance sur le sable fin vers la frontière sans se rendre compte, on arrive néanmoins sur un petit obstacle pour continuer, un petit chenal qui peut se franchir si on est équipé ou à marée basse. Donc Knokke reste la station qui a su conquérir mon coeur. Et pourtant je n'ai vécu qu'en Wallonie, la partie sud du pays, et j'ai pu constater les inconvénients de vivre au sud. Cette partie de la Belgique n'est pas très bien équipée, on met beaucoup de temps pour relier Bruxelles en train, alors aller sur la côte à la journée est impossible ou presque. La Wallonie, c'est évidemment Bouillon, mais avec le temps, quand on la connait trop bien on a envie d'aller ailleurs. Les villes que je n'ai jamais vraiment aimé aller, Charleroi et Namur, deux grandes villes. Par contre côté flamand, Bruges, et Gand sont de jolies villes, pour la partie côtière j'ajouterai Ostende. Durant ces huit ans, je ne suis jamais allé dans une partie de la Belgique: le Limbourg. C'est sans doute l'exception puisque j'ai vu la parttie germanophone, comme Eupen. Bruxelles ne m'a jamais épatée, je n'ignore pas l'attrait d'une grande partie des français pour la capitale, mais en dehors de la Grand Place, je n'ai jamais trop aimé. Le quartier européen est assez glacial, austère, et il y a beaucoup trop de monde à Bruxelles. Les gares du midi, nord.. ne sont pas belles. La gare Centrale non plus mais au moins on est près des endroits touristiques, que je trouve pour ma part limités.

L'an prochain a lieu des élections d'importance, je suivrais de près ce qui va se passer, car même si je ne vis plus en Belgique, je reste concerné par son sort, et je continue de m'interesser à son actualité.

(Le webmaster)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site